La plateforme culturelle européenne One of Us organise le 11 décembre 2020 un webinar :

Écologie et population :
Pour sauver la planète, l’enfant est-il un problème ou une solution ?

Sous la présidence du Pr Rémi Brague, de l’Institut de France

Communication du Pr Gérard-François Dumont,
géographe, économiste et démographe, professeur à l’université Paris-IV Sorbonne, président de la revue Population et Avenir.

Vendredi 11 décembre, 17h-19h

Animation : Thierry de La Villejégu, vice-président de la Fédération One of Us, directeur général de la Fondation Jérôme-Lejeune

Inscription par lien Zoom sur demande

UN CERTAIN ECOLOGISME  militant laisse penser que l’homme est l’ennemi de la biodiversité et de la santé de la planète, voire de l’univers. Certains scientifiques soutiennent que la meilleure façon de réduire l’empreinte carbone est de ne pas avoir d’enfants. Selon une étude menée par le Centre d’étude sur le développement durable, publiée dans Environmental Research (juillet 2017), une famille américaine qui choisit d’avoir un enfant de moins fournit le même niveau de réduction des émissions de Co2 que 684 adolescents qui décident de recycler leurs déchets durant le reste de leur vie. En Europe, des hommes politiques occidentaux proposent des mesures de dénatalité contraignantes pour réduire la « pollution démographique » et condamnent sans appel les pays qui prônent des politiques familiales ambitieuses.

Peur de la surpopulation et de la famine entretenue par des générations de scientifiques (de Malthus à René Dumont ou au biologiste américain Paul Ehrlich…), peur du dérèglement climatique, remise en cause d’un modèle économique consumériste, tous ces facteurs désignent l’homme comme l’acteur principal de sa destruction. Le déclassement de l’humain dans la hiérarchie des espèces atteint son paroxysme dans des mouvements antispécistes tel le véganisme ou le transhumanisme. La lutte des espèces semble engagée, entraînant inéluctablement un changement du droit et de la morale.

Pour comprendre ce que révèlent ces phénomènes et réfléchir à leurs conséquences sur la place de l’enfant à naître, notamment en Occident, la plateforme culturelle européenne One of Us a demandé l’éclairage du Pr. Gérard-François Dumont, économiste et démographe, qui donnera une communication, suivie d’un débat, lors du webinar du 11 décembre.

PROGRAMME

17h00 : Accueil par Thierry de La Villéjégu et Margarita de la Pisa Carrión, Member of the European Parliament at the European Conservative and Reformist group, Committee on Employment and Social Affairs

17h15 : Introduction, par le Pr. Rémi Brague, de l’Institut de France

17h20  : Communication du Pr. Gérard-François Dumont : « Les enfants sont-ils le problème ou la solution aux enjeux écologiques de l’Europe ? »

17h45  : Mise en perspective, par Jaime Major Oreja, président de la Fédération One of Us : « Les enjeux démographiques en Europe »

17h55  : Débat, avec Guillaume Bernard (France), Pr. Christian FREI (Germany), Alejandro Macarron (Spain), Schanda Tamás János (Hungary)

18h25  : Questions et discussions avec les participants

18h50  : Conclusion par Jaime Mayor Oreja et Thierry de la Villejégu

19h00  : Fin du séminaire

 

Pour aller plus loin :

Dumont, Gérard-François, « Biodiversité : faut-il écarter les populations ? », Population & Avenir, n° 747, mars-avril 2020. Téléchargeable sur :

https://www.cairn.info/revue-population-et-avenir-2020-2-page-3.htm

Voir également les Analyses de Population & Avenir :

https://www.cairn.info/revue-analyses-de-population-et-avenir.htm