IdéesSociétéEntretien

Rémi Brague : « La santé du corps se pervertit quand on la sépare de la santé de la société »

« Les faits humains n’ont-ils pas nécessairement, et donc toujours, une di-mension morale ? Parler de « biologique » est devenu aujourd’hui une façon de discréditer ce dont on parle en le coupant de cette dimension morale qui est essentielle à l’humain. La crise n’avait d’ailleurs rien de purement biolo-gique, puisqu’une contagion suppose des rapports entre les hommes, donc une société. »

Read article
PolitiqueEntretien

Guillaume Bernard : « La crise a accéléré le glissement vers un “totalitarisme mou” »

Les gouvernements ont pratiqué une forme de terrorisme intellectuel qu’illustre la force de sidération du principe de précaution tant instrumentalisé lors de cette crise sanitaire. Contrairement aux apparences, le principe de précaution n’est pas assimilable à la prudence ; il en est même une authentique contrefaçon.

Read article